Jean-François Esculier, physiothérapeute spécialisé dans la prévention et le traitement des blessures en course à pied, critique passioné de la littérature scientifique, et enseignant à La Clinique Du Coureur vous renseigne, SuperSpécialiste, sur les trouvailles intéressantes des mois de Juillet 2012.

Une attaque de l’avant-pied présente lors de la course pieds nus ou de techniques s’y comparant peuvent aider à réduire la composante verticale de la force d’impact au sol ou la vitesse d’application de cette force d’impact. Ceci pourrait réduire les charges et les blessures à l’articulation du genou. Cependant, une attaque de l’avant-pied peut augmenter le travail mécanique à la cheville et à la chaîne musculaire postérieure. Le port de chaussures minimalistes peut aussi augmenter la pression aux tête métatarsiennes lors de l’impact. On doit donc se souvenir qu’il faut être à l’écoute de son corps, et que si la transition au minimalisme est faite de manière appropriée, les structures s’adapteront à ces différences de charges!